Retour

1.2
Qu’est-ce que l’éducation du patient ?

Séq 2 Carte conceptuelle (« Représentations »)

Nombre de participants maximum : 16 à 20
Temps nécessaire : 1 h 30 à 2 heures
Moyens humains nécessaires : 1 formateur
Technique utilisée : Basée sur la technique des cartes conceptuelles (ou « cartes sémantiques »)
Préparation: Aménager la salle pour faciliter le travail en
sous-groupes (4 à 5 personnes par sous-groupe).
Dégager un mur pour l’affichage des productions
des sous-groupes
Matériel : 

feuilles de paperboard

gros feutres de couleurs différentes : 1 lot par sous-groupe

aimants, pâte collante ou punaises pour affichage des feuilles au mur ou au tableau

1 salle avec mobilier modulable pour permettre des travaux en sous-groupes

Haut de page

Objectifs

Analyser les différentes définitions et les enjeux de l’éducation du patient.

Haut de page

Consignes / vigilances à avoir

Bien expliquer la méthodologie de réalisation des cartes conceptuelles aux participants et leur expliquer les libertés que l’on prend dans le cadre de son utilisation en groupe.

Haut de page

Déroulement

Ce que fait le formateur ce que font les participants
Donne les consignes d’organisation de la salle et des participants. S’organisent en sous-groupes
Donne les consignes de travail et distribue le matériel. L’objectif de cette séquence de travail est de faire émerger vos propres représentations de ce qu’est l’éducation thérapeutique. Dans un premier temps, vous allez lister les mots clés que vous mettez en lien avec la notion d’éducation thérapeutique. Vous devez vous mettre d’accord sur ces mots et vous assurer du sens qu’ils ont pour les différents membres du groupe. Dans un second temps, vous allez positionner sur la feuille et relier entre eux ces mots clés, préciser le sens de ces liens (unilatéral / bilatéral) et qualifier la nature de ces liens (« entraîne », « facilite », « empêche »…). Vous obtiendrez un schéma représentant votre définition de l’éducation thérapeutique.

Chaque sous-groupe réalise une carte
conceptuelle selon les consignes du formateur
sur une grande feuille de paperboard :
- listing des mots clés ;
- mise en forme sur un schéma ;
- explicitation des liens entre les mots clés.

Circule dans les groupes pour s’assurer du bon déroulement et relancer la dynamique le cas échéant. Souvent les participants partent de l’hypothèse que sous un mot il n’y a qu’une seule signification, une seule représentation. Les inciter à bien creuser ce que chacun a voulu dire en proposant ses mots clés.  
  Chaque sous-groupe présente sa carte
conceptuelle en plénière.
  Débat en plénière :
« Quelles différences/similitudes entre les cartes
conceptuelles ? »
Anime la restitution des travaux des groupes (éléments de synthèse, différences, similitudes).  
Présente une ou plusieurs définitions de l’éducation du patient en pointant leurs spécificités, en faisant des rapprochements avec les travaux précédents du groupe, en pointant les idées nouvelles par rapport à celles du groupe, en suscitant la discussion.  
Distribue un article sur l’utilisation des cartes conceptuelles avec des patients en éducation thérapeutique.  

 

Haut de page

Variante

Une intervention plus détaillée sur cette technique pédagogique peut être prévue avant ou après l’activité selon les objectifs et l’organisation de la formation.
Utilisable en autoévaluation formative (voir chapitre 8) : chaque participant réalise en cours de formation ou à domicile une carte conceptuelle en début de formation puis à différentes étapes du processus de formation. Cette carte peut être présentée en groupe ou individuellement au formateur, qui fera un retour au participant sur les éléments à approfondir ou à reconsidérer.
Cette activité peut être proposée à nouveau à distance, en fin de processus de formation, pour analyser les évolutions dans les connaissances et représentations des participants.

Haut de page

Prérequis pour le formateur

Connaître le concept des cartes conceptuelles / cartes sémantiques.
Connaître les techniques d’animation de groupe.

Haut de page

Mon expérience de formateur

Cette technique permet aux participants de porter un regard critique et évolutif sur leurs connaissances
et leurs représentations.
Elle facilite la mise en place de la dynamique de groupe en début de formation car favorise la discussion et
l’échange d’expérience en sous-groupes sous une forme relativement ludique.
Elle permet aux participants de découvrir un outil utilisé avec les patients dans certains centres d’éducation.
Il est utile de distribuer aux participants de la documentation (articles de fond) sur cette méthode pour leur
donner les référentiels.

Haut de page

Source

Activité proposée par Florence Da Silva et Béatrice Decelle. Adaptation d’une activité utilisée dans le cadre du diplôme universitaire « éducation pour la santé / éducation thérapeutique » de la faculté de médecine de Tours. Basée sur les travaux de Claire Marchand (Université de Bobigny, Laboratoire de Pédagogie de la Santé - Université Paris 13).